AG 2013 tribune Chauvet Bartheye Laget médailleQuinquagénaire et pleine de projets,

la Confrérie des Chevaliers de l’Olivier se rassemble.

La Confrérie des Chevaliers de l’Olivier fêtera ses cinquante ans en 2014. Son assemblée générale vient de le confirmer, c’est bien l’olivier « Tanche », ses produits et ses producteurs que la noble institution des Baronnies Provençales s’évertuera à mettre en évidence, à cette occasion. D’un même geste, il s’agira également de célébrer, les 20 ans de l’obtention de la première « Appellation d’Origine Contrôlée » (du monde oléicole) pour les olives noires de Nyons et pour son huile ainsi que les 30 ans de l’Alicoque, le désormais célèbre hommage à l’huile nouvelle.

Les moyens d’une ambition légitime.

Un programme de jubilé et autres célébrations ne pourrait se faire sans les soutiens renouvelés de la commune de Nyons, de l’AFIDOL-IMO, de l’Office du Tourisme, du Syndicat de l’Olive Noire de Nyons, du Département de la Drôme, de la Région Rhône-Alpes et du futur Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales.

AG 2013 le Grand Maître ouvre la séance entre JM Chauvet, Tabellion, Jean Laget et A Dujardin Grand ArgentierComme en témoigna son « Grand Maître » Christian BARTHEYE,  la volonté et l’enthousiasme de la Confrérie sont intacts mais, « si nous voulons réussir, si nous voulons amplifier la connaissance et la reconnaissance des « fruits » de nos oliviers, il nous faut pouvoir compter sur une implication plus forte de la production et des metteurs en marché. » La Confrérie doit donc trouver les moyens de « renouer » avec la profession, d’étoffer ses effectifs d’oléicultrices et d’oléiculteurs en activité et de renforcer ainsi sa légitimité dans le monde professionnel. Elle souhaite également élargir son rôle en matière de protection des intérêts des consommateurs. Le G.M. Christian BARTHEYE ne voit qu’un seul chemin : « Il faut respecter les consommateurs en ne mettant sur le marché que des produits d’une qualité irréprochable. La qualité n’a pas de prix ? Alors, faisons de la qualité et tout le monde y trouvera son compte ! »

AG 2013 Jean-Pierre Jourdan fait un point sur la réglementation

 Il revint à Jean-Pierre JOURDAN, majoral et expert oléicole de la Confrérie, de préciser l’importance de la représentation des consommateurs dans les jurys de contrôle pour l’agrément A.O.P. et de dégustation pour l’attribution des prix. Entre un cahier de charges A.O.P. « en cours de révision depuis trois ans » et la privatisation des organismes de contrôles, la vigilance ne doit rien concéder. Les préconisations de Jean-Pierre JOURDAN furent partagées par l’assemblée : « La Confrérie doit s’impliquer beaucoup plus dans la constitution des commissions de dégustation. Et pour cela, elle doit y proposer des experts bénéficiant d’une formation permanente… » La Confrérie et ses partenaires les plus proches s’engageront prochainement à financer ces  formations spécifiques.

Ne rien oublier, ni personne…

Le « Tabellion » (Secrétaire) Jean-Marie CHAUVET fut invité à dérouler le fil des activités de la Confrérie sur les deux dernières années : « La confrérie a tenu 12 chapitres (dont le 212è à l’occasion de l’Alicoque dernière) dans nos régions et jusqu’en Belgique. Cinquante-huit  personnes ont été intronisées (41 hommes et 17 femmes). Trois capes majorales ont été remises à Anne LAURENT, Alexandra PARIS et Pascal AUDIBERT. (…) À ce jour, la Confrérie compte 1.859 chevaliers (dont 265 femmes). » Avec bonne humeur et bonhomie Jean-Marie CHAUVET détailla les « chapitres », la diffusion des Rameaux du « brou d’olivier » ; les « coupo-santo » mémorables et les belles rencontres fort utiles à la renommée de l’économie régionale comme celle avec Jean-Paul OLLIVIER à propos du prochain Tour de France… À chaque fois, le Tabellion rappela la doctrine et la devise de la Confrérie…

Le Grand Maître obtint une minute de silence pour communier dans la mémoire des chevaliers disparus depuis la dernière assemblée générale : Le quatrième G.M. (de 1988 à 1999) Freddy TONDEUR, Claude FLORET, Philippe MAGNAN de BORNIER, Général François BARILLON, René GRAS (fondateur du Musée de l’Olivier), Jacques CHAUVIN, André VALETTE, Mme RICHARD (Huilerie Richard).

                                           

Des distinctions méritées du « poireau » pour l’olivier…

  • Christian BARTHEYE informa l’assistance, avec un plaisir non dissimulé, de l’attribution du titre de Chevalier du Mérite Agricole à la consœur Régine BRÈS-KANEKO, du titre d’Officier du Mérite Agricole à Christian BARTHEYE et du titre suprême de Commandeur du Mérite Agricole à Jean-Pierre JOURDAN ; décisions du Ministre de l’Agriculture, lors de la promotion du mois de janvier 2013.
  • À l’adresse des bénéficiaires oublieux ou négligents, Christian BARTHEYE revint sur l’importance vitale de l’Appellation d’Origine Contrôlée (A.O.P. désormais), à la conquête de laquelle la Confrérie des Chevaliers de l’Olivier participa notoirement : « En mettant en contact des professionnels mais aussi des hauts fonctionnaires favorisant ainsi – par le relationnel et la convivialité – la dure tâche de la reconnaissance de l’origine contrôlée, aux lendemains de la catastrophe climatique de 1956

 

Texte et photos : Majoral DR