Primo TASSAN N&B

C’est encore un confrère qui vient de nous quitter, les Chevaliers de l’olivier sont dans la peine.

Primo, tu as été fait chevalier de la Confrérie des Chevaliers de l’Olivier de Nyons en 1986, tu deviendras Majoral, tu entreras

au conseil d’administration en 1996, tu t’impliquas beaucoup lors de nos réunions, nos chapitres. Toujours courtois, compétent, connaisseur.

Il faisait bon converser avec Primo, sur l’olivier, ses oliviers, où il récoltait lui-même et en famille ses olives, qu’il conservait.

Son huile, il en parlait souvent de sa « Primoléa » elle faisait le bonheur de ses amis.

Primo, tu fus aussi un grand défenseur de la truffe noire la « tuber mélanosporum », tu fus capé dans l’ordre de la Confrérie de la Gastronomie du Diamant noir de Richerenches, une

confrérie qui te doit beaucoup, avec tes connaissances mycologiques. Combien de fois avons-nous parlé de rabasse ensemble, de tes rabasses du plateau des Cailles, c’était toujours un plaisir.

Notre grand Maître Christian Bartheye lors de la cérémonie religieuse à l’église, lui rendit hommage longuement en retraçant la vie trépidante de Primo, une belle vie réussie, avec beaucoup de distinctions attribuées par ses pairs.

Au cimetière, pour ton dernier adieu, Primo, nous avons chanté pour toi le féru de provençal que tu étais, la « Coupo Santo ». On te devait bien cela.

Adessias Primo